–¤¤– Nuqu£ Bri$££ –¤¤–

←↑→ 

 ζ† ∞  La Vacuité D’un Bourgeons  ∞ †ξ

≈ 

Les traits tirés, preuves incontestables

D’une nuit de folie, dans les bras de l’insomnie.

Rions et bataillons dans les caves d’une regrétable démagogie.

La stupeur du temps ma touché en plein coeur.

Et me laisse lasse d’une alléchante renqueur.

D’une vie emplis de suavité

On passé les temps de la duplicité

Du bonheur sporadique

D’où j’écris les ligne lyrique

Reprenons notre séant

D’où l’apathique service

Nous paralyse de toutes énergies

Laissons les caractères prosaïques

D’un défunt monde vaindicatif

La foret continue de pleurer

Et je la rejoint en palliant ses douleurs

Les affres du gouffre de la vie

M’enchaîne sans un regard

Remplissant l’effroyable courbe lunaire

D’un éternel opiniâtre

Pantoisant les bourgeons

D’un printemps Désinvolte

Je me rut pour finir

Dans les bras incertains

D’un fidèle compagnons

Toute fois licencieux

Mais d’une certaine avenance

 Suicide d’un coeur Brisé

791176b8ad43cfedm.jpg

Publié dans : £v@$i0n d£$ $en$... |le 3 mars, 2007 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 3 mars, 2007 à 19:49 ton cheri écrit:

    malgré ce que tu pourras dire il est vraiment beau ton blog ainsi que tes textes dont je ne prefere pas trop m’exprimé en ce moment…

    « montre folle »

Laisser un commentaire

Laboratoire d'Exploration T... |
Romantisme Nocturne |
L'Ebeniste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au Coeur du Mandala
| amcreations
| DAWN